Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A propos

GlossingGirlBulles.jpg

 

Sur mon blog, vous trouverez des news et des tests de produits cosmétiques.

Des soins pour peaux grasses et mixtes bien sûr, mais aussi toutes sortes de soins visage, soins du corps, pour les cheveux, cosmétiques bios et cosmétiques home made !

 

Contact

Chercher

Idées shopping

 

Suivez-moi sur...

GlossingGirl1

 

 

 

Hellocoton

 

 

GlossingGirl2.jpg

 

 

 

Facebook

 

 

 

GlossingGirl3.jpg

 

 

 

Twitter

 

 

 

Catégories

3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 16:02

Cela fait maintenant plusieurs années que je propose à ma maman de participer aux matchs de la rentrée littéraire organisés par Priceminister. Je lui prête alors mon blog pour qu'elle puisse s'exprimer et donner son avis sur le livre !

 

Cette année, elle a choisi La logique de l'amanite.

La logique de l'amanite - Dousteyssier-Khoze

La logique de l'amanite : c’est le titre de ce livre et le résumé de quatrième de couverture qui m’ont attirée. Ce dernier laisse présager un bon roman policier : un érudit snob et acariâtre, des secrets de familles, des disparitions mystérieuses…mais aussi un mycologue averti. On imagine d’emblée des meurtres à l’amanite…

 

Avant mon opinion, d’abord un résumé.

Le premier chapitre décrit l’enfance du personnage principal et narrateur, Nikonor, dans le décor inquiétant d’un château isolé au fin fond de la Corrèze. Une enfance somme toute heureuse, passée dans la haine qu’il voue à sa sœur jumelle Anastasie. Le tout sur fond de mycologie, avec le père, savant fou de champignons et lui-même grand amateur de cèpes dès l’âge de 3 ans et demi. Il ne voit pas grand-chose de la guerre, qu’il passe dans la bibliothèque du château à lire, lire, et encore lire.

Sa vie bascule en 1946 quand il se rend à Paris pour y étudier le droit. On comprend rapidement qu’il ne fréquente pas la Sorbonne tout en en laissant l’illusion à ses parents. Son père découvre la vérité, le menace de modifier son testament s’il continue ses activités illicites. Peu de temps après, son père tombe malade et meurt sans avoir repris connaissance. Puis c’est au prétendant de sa sœur de tomber du haut de la tour du château. Il était accompagné de Nikonor. Et ainsi de suite.

Nikonor est très vieux quand il commence à rédiger ses mémoires, et il sent une sourde menace peser sur lui. Il est persuadé que sa sœur va venir lui demander des comptes. Dans sa folie, il croira reconnaître dans le facteur un envoyé de sa sœur, et ce sera l’apothéose de sa vie avant sa fuite vers… ?

 

Maintenant, mon opinion. Je dois avouer qu’elle est assez défavorable, il faut donc que je m’en explique :

- j’ai eu l’impression que l’auteur avait assemblé tout un bric-à-brac d’éléments pour rendre le sujet (personnage et histoire) original et cela sonne faux ! Du prénom Nikonor, sous prétexte que sa mère est une anglaise russophile au choix du lieu, Bourg-Lastic (qui n’est d’ailleurs pas en Corrèze mais dans le Puy de Dôme) en passant par cette passion peu vraisemblable pour le cèpe à l’âge de 3 ans et demi, tout cela m’a fait penser aux pires romans d’Amélie Nothomb dans lesquels l’amoncellement d’originalités et/ou d’invraisemblances nous laissent dubitatifs (je précise qu’il y a des romans d’A. Nothomb que j’ai adorés).

- les digressions tant mycologiques que littéraires prennent le pas sur l’histoire et finalement, on en apprend très peu sur les soi-disant secrets de famille ou les activités louches de Nikonor. Tout est suggéré, au lecteur de se faire des films. Les critiques parlent de climat angoissant, trouble. Je n’ai ressenti ni l’un, ni l’autre mais seulement un ennui dans les digressions, dans l’humour qui se veut british mais qui est banal, et je suis restée sur ma faim quand arrivée à la fin du livre, je n’avais pas de réponses aux questions posées en quatrième de couverture.

 

Ma note atteindra la moyenne, 10/20, car je suis allée jusqu’au bout du livre.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Publié par GlossingGirl - dans Bien être
commenter cet article

commentaires

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -